Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2010 2 03 /08 /août /2010 00:49

liberte-d-expression.jpg

Puisque on vit dans un état de droit  qui se dit démocratique  et dont les représentants légaux  sont élus au suffrage universel   , vous allez me dire que  la réponse est bien sûr évidente : un grand oui sans aucune hésitation.

 Mais comment ça se fait qu’à partir du moment où certaines personnes  commencent à exercer ce droit  de critique, on les voit traîner en justice et  traiter comme de vulgaires bandits ?  Comment  ça se fait  qu’on entend de plus en plus parler de journalistes et de bloggeurs  en prison pour avoir écrit ou dit  quelques choses considérées hors normes ?

Est ce qu’il y a une limite à notre liberté d’expression ? Normalement  d’après  les textes de lois   universels : le peuple a le droit de critiquer les politiques du gouvernement, tandis que le gouvernement pour  sa part  doit être ouvert et démocratique dans l'élaboration de  ses politiques.

Mais ce qu’on voit en réalité est tout à fait différent de ce qu’on scande en public  ou sur les scènes internationales .

On dirait que ce droit nous ai donné mais avec des limites, on a le droit de critiquer certaines personnes mais  pas d’autres, certaines institutions mais pas d’autres…. .

Le petit citoyen que je suis se pose des questions toutes simples ; normalement nos représentants sont des personnes  qu’on a choisi  pour  gérer le service public  , c'est-à-dire  d’organiser notre vie en communauté sur tous les plans, leurs salaires proviennent de l’argent du contribuable : nos impôts. Il est  alors tout a fait logique que lorsque leurs actions nous déplaisent de les critiquer et même de les licencier, c’est ce qui se fait normalement dans les pays démocratiques  d’exercer ainsi un droit constitutionnel.

Chez nous une fois  nos représentants  arrivés au  pouvoir ,on a l'impression qu'il se croit tout permis  , se cachant derrière leurs  immunités  politiques ( d’ailleurs se poser la question sur le réel intérêt de cette immunité ), agissant avec une impunité totale  et  réduisant au silence toute voix  qui se dresse pour  les critiquer  en utilisant  au passage des institutions légales qui normalement doivent garantir  ce droit à savoir la justice .

Nombreux sont ceux qui se dressent derrière ce genre de dictature, nombreux sont ceux  qui regagnent  les rangs après une humiliation ou un passage à tabac dans les geôles  – sous couvert de la justice bien sûr – mais peu nombreux sont ceux qui restent et continu le combat pour la liberté d’expression.

Ou sont nos soit disant intellectuels , journalistes et artistes qui ont vendu leur plûmes et leur art pour un soit disant confort éphémère .Messieurs les intellectuels vous êtes  tous complices  du système de gouvernance si vous ne vous donnez pas le droit de le critiquer .Jusqu’à maintenant sont rares voir inexistants les artistes qu’on a entendu critiquer le gouvernement  mis à part  l’affaire BZIZ ( l’humoriste qui a osé critiquer le système et qui non seulement  a été  bannie à jamais de la scène médiatique  mais également emprisonner  ) .

 

Que serait ce le monde  sans des personnes comme RIMBAUD, BAUDELAIRE, VOLTAIRE, MALCOM X, CHEGUEVARA, GHANDI, MARTIN LUTHER KING ….dont le sacrifice  a libéré des peuples entiers. Imaginez avec moi si c’est gens ont eu peur  de critiquer les systèmes qui les gouvernaient.

 

OUI on a le droit et même l’obligation de critiquer notre système de gouvernance si ce dernier  ne répond pas à nos attentes. Si on le fait pas maintenant  ça sera nos enfants qui en paieront le prix  demain, notre silence cautionne leurs actions et l’encouragent .on doit vaincre nos craintes  afin de se faire entendre et être la voix des sans voix. Notre individualisme doit cesser  et laisser place au dévouement et au sacrifice. C’est difficile de convaincre un monsieur tout le monde qui survit le jour le jour avec un salaire misérable, des enfants à charge, un loyer à payer et une humiliation quotidienne  d’exercer ce  droit et  c’est encore plus difficile de convaincre notre petite bourgeoisie  de laisser tomber son confort pour une cause comme celle-ci surtout lorsqu’elle  ne les touche pas directement ou même  arrangent leurs affaires. Le seul espoir  à mon humble avis c’est nous : cette génération de jeunes qui  ont eu accès à l’éducation, qui aiment  leur pays sincèrement  et qui doivent exercer ce droit en tout temps  afin de garantir la pérennité  de la liberté d’expression en vue d’un avenir meilleure. 

Partager cet article

Repost 0
Published by pilule rouge
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pilule-rouge.over-blog.com
  • Le blog de pilule-rouge.over-blog.com
  • : Jai choisi d’avaler la pilule rouge au lieu de la bleu car je refuse de vivre dans l’ivresse et l’inconscience , je refuse de prendre partie à un système qui finira tôt ou tard par détruire nos plus belles valeurs humaines ,celles pour lesquelles nos ancêtres se sont battus et sacrifiés : la liberté , la justice , l’honneur , la dignité , l’égalité , la compassion ….
  • Contact